Livre noir

Malades longue durée 2016

Ouvrier bâtiment – hernie, sciatique et arthrose – invalidité – déclaré apte au travail contre l’avis du GBT et médecin traitant

Il y a quelque temps j’ai reçu la visite d’un patient de plus de 50 ans, qui toute sa vie a travaillé dur dans le secteur du bâtiment et qui depuis un peu plus d’un an est en incapacité de travail en raison d’une « sciatique récurrente suite à une hernie discale sévère, arthrose du genou et des épaules ».

L’homme a donc été mis sur l’invalidité. Le GTB (service spécialisé pour l’accompagnement des personnes handicapées vers l’emploi, en Flandre) a déclaré qu’il lui fallait un travail totalement différent et « qu’il n’était pas prêt à être orienté vers le marché du travail ». Or, le médecin-conseil l’a récemment déclaré apte au marché de l’emploi, qui n’est pas devenu moins exigeant. « La loi a changé », a expliqué le médecin de la mutualité à mon patient. Cette décision a par ailleurs été prise sans que je sois consulté en qualité de médecin traitant.

Après avoir été baladé de services en services, après plusieurs longues minutes de musique d’attente, j’ai enfin le médecin-conseil au bout du fil qui me répond : « Je suis désolé, mais la décision a été prise. Et je ne peux plus rien y changer ». Moi : « Je pensais que le médecin traitant aurait participé à la procédure ? ». Le médecin-conseil : « Ce n’est pas prévu. Vous vous référez probablement au nouvel arrêté royal ? Il s’agit ici d’évaluer l’incapacité de travail sur l’ensemble du marché du travail, et non de la procédure pour une reprise du travail accélérée ». Mon patient ne pourra jamais plus retrouver un emploi dans le secteur du bâtiment, le médecin-conseil est bien d’accord là-dessus lui aussi. Il doit cependant réintégrer le marché du travail, même s’il n’y a de poste adapté nulle part.

(témoignage d’un médecin généraliste)