Livre noir

Malades longue durée 2016

Notre gouvernement durcit le contrôle sur les malades de longue durée. Maggie De Block veut, au plus tard dans un délai de deux mois suivant l’incapacité, soumettre tous les travailleurs malades à une procédure de réintégration. Comme pour la chasse aux chômeurs ou le contrôle des allocataires sociaux, nous sommes face à une mesure qui est essentiellement budgétaire mais qui surfe abondamment sur certaines idées reçues concernant les « malades profiteurs ».
Pour contrer ces préjugés, nous avons décidé de donner la parole à des malades et à des médecins. Par ces témoignages, nous voulons montrer qu’une personne qui se retrouve en incapacité de travail pendant quelques mois n’est pas un profiteur ; que la cause d'une série de maladies de longue durée est aussi liée au travail ; que la réintégration obligatoire rend les gens plus malades au lieu de les guérir ; qu’il n’est pas évident d’obtenir un travail adapté dans son entreprise. Nous voulons aussi montrer comment un traitement sur mesure et une reprise de travail réussie sont possibles lorsque la concertation entre les médecins intervenants et le respect du processus de guérison du patient sont présents.

Les témoignages que vous trouverez sur ce site ont été récoltés auprès de personnes malades ou de médecins (toujours avec l’autorisation du patient). Ils sont réels, même si certains éléments ont été modifiés dans un souci d’anonymat.

Pas de poste de travail adapté - Conditions financières - institutrice maternelle

Institutrice maternelle depuis 24 ans, je suis en incapacité de travail depuis 8 mois. Souffrant d'un lupus et de polytendinopathie j'ai continué à travailler vaille que vaille malgré des classes surchargées (25 à 30 petits bouts et seule) et des douleurs épouvantables de jour comme de nuit.

Lire la suite

Les banques et les malades – culpabilité mise au « placard »

Bonjour. Je suis en incapacité de travail depuis octobre 2013. Je travaille depuis 1988, malgré une maladie de Crohn. Le stress, l’âge, des conditions de travail très dégradées (mise au "placard" de 16 mois) ont eu raison de ma santé: tumeur de l’intestin! Depuis, je vais de traitements en récidives.

Lire la suite

Travail difficile – TMS – Canal carpien – Pas de travail adapté – C4

J'ai 53 ans , je travail depuis 1982 , j'ai travaillé à la chaîne , depuis 10 ans je travailles dans une usine de légumes surgelé : je suis ouvrière polyvalente et je travail dans le froid , en pause , et des travaux parfois lourd et parfois des fonctions ou des gestes répétitif.

Lire la suite

Fibromyalgie – mi-temps médical – femme seule

Je souffre d'une fibromyalgie sévère depuis quelques années. Je travaille depuis l'âge de 18 ans dont 24 ans dans une administration fédérale en tant que contractuelle (je suis toujours sous contrat de travail) . Actuellement, je suis en incapacité de travail depuis plus d'un an suite à deux fractures de stress et la fibromyalgie s'est aggravée également. Je suis âgée de 54 ans. La dernière année j'ai travaillé sous le régime du mi-temps médical. Maintenant je suis dans l'incapacité de reprendre le travail, je suis usée, fatiguée, exténuée, et vivant dans les douleurs permanentes.

Lire la suite

Mutuelle – pression – mépris – médecin conseil

Malade de longue durée pour dépression majeure, j'ai été réellement choquée par les propos du médecin de la mutuelle lors de notre dernier entretien. En sortant de son bureau, je me suis demandée si je venais de voir un médecin ou un représentant d'Actiris ! Elle m'a dit, entre autre, que je devais bien comprendre que son job était de me remettre au travail ! Aucune écoute ni empathie vis à vis des raisons pour lesquelles je subis cette dépression. Quand je suis sortie de ce bureau, je pense que je devais aller encore plus mal face à ce type de pression.